• Sylvie Lapointe

Choisir son attitude

Updated: Apr 18

11 avril 2020


« Chaque individu possède une liberté spirituelle qui lui permet de choisir son attitude à l'égard de la vie. » Viktor Frankl


Tout est question d’attitude. D’ailleurs, notre attitude est la seule chose que l’on puisse contrôler vraiment. Viktor Frankl (1905 – 1997), psychiatre et neurologue autrichien, a écrit un livre de renommée internationale, Man’s Search for Meaning, où il raconte son expérience dans les camps de la mort nazis.


Dans les camps de concentration, Frankl a observé que les individus qui avaient une riche vie intérieure et qui s’appropriaient de leur liberté spirituelle de choisir consciemment leur attitude face aux circonstances traumatisantes avaient de meilleures chances de s’en sortir.

Autrement dit, si on adopte une attitude de victime et qu’on s’attarde sur ce qui n’est pas, ce qui n’est plus, notre souffrance augmente.


Cependant, en exerçant notre liberté spirituelle pour choisir ce sur quoi nous portons notre attention, nous avons le sentiment de reprendre le contrôle et ça nous donne espoir. Entre un stimulus et la réponse, il y a un espace temporel et c’est dans cet espace que nous avons du pouvoir. Nous avons le pouvoir de choisir notre réponse aux circonstances extérieures. Ce pouvoir de choisir notre réponse aux circonstances, personne ne peut nous l’enlever!


Nous ne sommes pas emprisonnés comme Frankl l’a été, mais, pour plusieurs, le confinement peut sembler étouffant et créer de l’anxiété. Nous avons droit à nos émotions. Les émotions nous parlent. Les émotions ont une certaine sagesse.


Tara Brach, une psychologue américaine et une enseignante de méditation bouddhiste a écrit plusieurs livres qui parlent de l’acceptation radicale de qui nous sommes et de ce qui est. Elle propose un exercice pour apprivoiser ses émotions. Imaginez que l’émotion que vous vivez est un personnage que vous invitez à votre table à dîner. Par exemple, invitez Dame Peur à s’asseoir à votre table pour vous parler. Dites-lui : « Je vous vois Dame Peur. Dites-moi pourquoi vous êtes ici. » Gardez votre coeur ouvert, puis écoutez cette partie de vous qui a peur. En cultivant les qualités de pleine conscience et de compassion, vous pouvez arriver à accepter que la peur fasse partie de vous et qu’elle ait une raison d’être. Quand vous acceptez cette partie de vous, vous pouvez aussi choisir l’attitude que vous allez adopter dorénavant.


Il y a un message qui circule sur les médias sociaux dernièrement qui fait réfléchir : « Vous n’êtes pas emprisonnés dans votre maison, vous êtes en sécurité dans votre maison. » C’est un recadrage important. Si l’on se croit emprisonné, on est victime. Si l’on se croit en sécurité, on est responsable.


Vous êtes responsable de votre attitude face à la vie. Plutôt que de vous attarder sur ce qui n’est pas là, appréciez tout ce qui est bon et beau dans votre vie ici et maintenant.

© 2014 L2 Emergence - all rights reserved 

Design by Samantha Clusiau-Lawlor

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now